bébés 2015

Caractère des EAM :
La perruche de Bourke est un oiseau extrêmement calme et doux. C'est une perruche discrète, à tel point qu'on peut la penser timide alors que ce n'est pas le cas. De même, elle est peu expressive et montre peu ses sentiments ce qui peut la faire paraître passive. Il faut se montrer délicat avec elle et ne pas la brusquer. 
Ce n'est pas un oiseau joueur mais elle se montre très proche de son maître et aime sa compagnie. Elle peut sans problème rester tranquillement sur votre épaule à observer ce que vous faites. N'étant pas très active, elle ne cherchera pas forcément à descendre de votre épaule comme le feraient d'autres oiseaux. Elle peut également se montrer très câline.
Ce n'est en rien un oiseau mordeur, elle aura tendance à fuir plutôt qu'à pincer si quelque chose lui fait peur : c'est un oiseau très pacifique. De même, ce n'est pas du tout un oiseau têtu. Elle acceptera sans problème tous les membres de la famille (ce n'est pas un oiseau exclusif), même si elle peut se montrer réservée vis à vis des inconnus.
La perruche de Bourke n'est pas destructrice, elle a un bec peu puissant et ne fera pas beaucoup de bêtises à par percer quelques papiers.

Propension à crier :

La perruche de Bourke est un oiseau calme et silencieux. On l'entend rarement et quand elle daigne s'exprimer elle le fait avec une voix très douce qui peut passer inaperçue s'il y a un peu de bruit dans la pièce.

La Bourke est une mauvaise imitatrice et ne parle pas. C'est l'oiseau idéal pour quiconque ne supporte pas les cris et cherche un oiseau calme !



Perruches de Bourke

Description:

Longueur: 19 cm

Mâle: la bande frontale et la ligne des sourcils est de couleur bleu ultramarine pâle. La zone entre les oreilles et les yeux, la partie antérieure des joues et une fine bande autour des yeux, convergeant finement derrière l'œil de couleur blanc sale. Le dessus de la tête, l'arrière de la tête et le cou est brun foncé avec un reflet rose foncé. Les joues, cou, la région de la gorge et la partie centrale de la poitrine sont d'un rose profond avec un dessin en caille brun foncé
(petites plumes brun foncé avec une liseré d'environ
 2 mm de large rose profond). Les côtés de la poitrine sont un peu plus foncés, plus de brun et moins de rose. Le manteau, le dos et le croupion sont de couleur brun terre.
Le ventre est rose rouge, les cuisses, flancs et la région anale sont de couleur bleu ultramarine pâle. Le bleu s'étend jusqu'aux cotés du croupion. La couverture alaire est de couleur brun terre, les plumes individuelles sont bordées de jaune, ce qui donne à la couverture alaire un effet
 écailler. La courbure de l'aile, les aillerons et le bord de l'aile est de couleur bleue ultramarine. Les rémiges et la couverture alaire primaire est de couleur brun terre avec l'étendard violet bleu. La couverture supérieure de la queue est
également couleur brun terre et les étendards sont irisés d'un reflet bleu. Les plumes inférieures du dessous de la queue sont noires, brun. La partie intérieure des plumes de la queue qui continuent graduellement en position fermées est d'un blanc sale. L'iris est brun foncé. Le bec grisâtre, couleur corne, la cire varie de brun à brun gris. Les pattes sont grisâtres brunes et les ongles gris noir.

 

Femelle: Elle a une bande frontale très fine de couleur blanche sale. La fine bande, d'un blanc sale, autour des yeux et sur la partie antérieure des joues est un peu plus importante que chez le mâle. En règle générale, elle est un peu plus pâle de couleur. Les femelles montrent sous les ailes une bande alaire blanche. Pour le reste, elle est identique au mâle.

 

 

Attention : Suite au processus de domestication, qui est déjà bien avance chez la perruche de Bourke, les oiseaux nés en captivité, suite à des sélections, sont maintenant 25% plus grandes que celles qui vivent en liberté dans leur pays d'origine. Un oiseau bien proportionné obtient déjà maintenant facilement une taille de 24 cm.

En plus des perruches de Bourke avec les couvertures alaires dont les petites plumes sont ourlées de jaune, l'on connait en captivité une variété avec les petites plumes ourlées de rouge brun.

Comportement

II s'agit d'un oiseau pacifique qui ne fait presque pas de bruit et qui est actif uniquement dans les premières et dernières heures du jour. II est confiant et calme de nature et facile à détenir. Il n'a quasiment pas d'envies de ronger et son besoin de baignade dépend d'individu a individu. Il supporte bien le gel sec mais est sensible au brouillard froid et humide comme nous le connaissons ici en automne et en hiver. Les oiseaux aiment bien gratter le sol et sont donc sensibles aux infections par les vers.

Ils sont aussi sensibles aux infections aux yeux.

Alimentation

II faut leur présenter un mélange varié de graines pour grandes perruches où il n'y a qu'un pourcentage faible de graines riches en graisses comme les graines de Niger, chènevis et graines de tournesol. En plus de cela, de la pâtée à l'œuf (rationnée), différents végétaux verts, surtout des graines d'herbes mi-mûres, des graines de mauvaises herbes mi-mûres et du millet. Chaque jour il faut
leur donner de l'eau de boisson fraîche et veiller à ce qu'ils ont toujours des cailloux pour l'estomac et du grit. Pendant la période de reproduction, vous pouvez éventuellement rendre la pâtée humide avec des graines germées ou de la carotte râpée. Ils aiment bien aussi le vieux pain brun trempé dans le lait, les graines germées et surtout le millet germé.

 



 


Composition de la pâtée journalière

  1. Psittacus mini (spécial callopsitte - croupion rouge - perruche de Bourke - Toui Catherine)

  2. 2gr de formula plus (bon pour le système immunitaire et l'appareil digestif)

  3. ¼ de cuil. à café de compote de fruits (pot bébé sans sucre)

  4. ¼ de cuil. à café dans d'un jour et à renouveler tous les 15 jours, vinaigre de cidre (cela détruit toute nourriture restante dans le jabot et évite ainsi toute formation de bactérie) bien entendu cela est une prévention

  5. 6 gouttes de EPP800 à base de pépin de pamplemousse et de vitamine C, tous les 15 jours (cela détruit toute bactérie telle que le muguet ou champignon, qui pourrais avoir dans le jabot) ceci est toujours une prévention

  6. le tous mélanger à l'eau en bouteille.

  7. A quatre semaine : du millet rouge en grappe à volonté

  8. A cinq semaine : toujours du millet rouge à volonté, des graines et une pâtée à base de : 1cuil à café de pâtée aux œufs, 1 cuil de pâtée aux légumes vert, 1 cuil de pâtée aux fruits, ½ cuil à café de compote de fruits (pot bébé) et de l'eau pour obtenir une pâtée à gâteau. Une gamelle d'eau est à sa disposition avec quelques gouttes de multivitamine, calcium (calci-lux) et 2gr de probi-zyme probiotique + enzymes (assure une meilleure digestion aux bébés)

  9. A 6 semaine : idem que la 5ème semaine, mais un vermifuge est administré à chaque oiseau, qui devra être renouveler tous les 6 mois.

Traitement préventif des oiseaux à l’élevage jusqu’à leur départ

Traitement

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Vinaigre de cidre vers le 10 ème  jour (1X par mois)

 

 

X

 

 

 

 

Epp 800

 

 

X

 

 

 

 

Oro-digest régulateur intestinal

X

 

 

 

X

 

 

Probi-Zyme pour la digestion

X

 

 

 

X

 

 

Omni-vit multivitaminé

 

 

 

X

 

 

 

Calci-lux

 

X

 

 

 

 

 

Opti-breed

 

 

 

 

 

X

 

Océverm à 2 mois et à renouveler tous les 6 mois

 

 

 

 

 

 

X

Avi-chol

 

 

 

X